Paweł Wszołek peut jouer pour le Legia de Varsovie. Transfert de janvier ?

Après le camp d’entraînement hivernal du Legia Varsovie à Dubaï. Bien que peu de joueurs se soient envolés pour le camp de deux semaines, ils étaient tous de jeunes diplômés de la Capital Academy. L’entraîneur, Aleksandar Vuković, a également des affectations en tant que défenseur polonais et recherche les réserves spécifiques qui sont nécessaires dans la première position de la ligue professionnelle du printemps. Selon la Cour, le prochain transfert est plus proche. Qui, alors, fondera la Legia ?

Tout indique qu’il sera refusé. Il y a quelques jours, Vuković, avec qui nous avons échangé en fin de stage à Dubaï, évoquait la nécessité d’amener un joueur à ce poste.

– Vu qu’il a plus de swings, ce serait bien d’avoir plus de swings (…) De l’autre côté, on a Liris Kastrati ultra-offensif et Mattias Johansson défensif. C’est ce que je dis en pleine conscience que nous recherchons le moyen le plus efficace pour renforcer le pendule droit … nous avons besoin d’une solution qui nous donnera la qualité – a déclaré le formateur.

Selon les informations, un autre nouveau joueur dans la rue azienkowska apparaîtra bientôt (le premier transfert était Patryk Sokołowski de Piast Gliwice). Wszołek, comme nous l’avons décidé, d’être Wszołek. Nous avons écrit sur lui pour la première fois le 29 décembre dans l’aile Legia. Il y a eu plus ou moins d’interaction avec la tête de l’acteur de la part des militants (qui avaient déjà vu l’ancien groupe se démarquer dans la lutte contre Radomiak).

Maintenant – comme nous l’entendons – la traduction est tout à fait probable. Le contrôleur de jeux Jacek Zieliński et Vuković ont décidé de se lancer contre Wszołek. Plus important encore, Wszołek voulait également retourner à Varsovie, après avoir subi un “retour” de la Bundesliga. A cette époque, Polus ne disputait même pas un combat en championnat d’Allemagne…

Malgré cela, le joueur goûte toujours un peu au pro Legia. L’ancien joueur de 29 ans qui a joué au club de Varsovie en 2019-2021. Le dernier obstacle à surmonter était l’attitude de l’Union, qu’à Wszołek il voulait gagner plus. En revanche, le contrat du footballeur est valable jusqu’au 30 juin, de sorte que d’ici janvier, il puisse signer un contrat avec un nouveau locataire. cependant, que le consentement de l’Allemagne soit donné à Wszołek pour unir la légion, dont il s’occupe lui-même. Il s’agit d’un prêt de six mois.

Auparavant, Wszołek représentait les couleurs de Sampdoria Gênes, Hellas Vérone et QPR. Ekstraklasa est revenu d’Angleterre. L’été dernier, il a signé un traité avec l’Union, mais a échoué en Allemagne. Il n’a pas fait ses débuts en Bundesliga et n’avait que 17 minutes pour terminer – lors du match de Coupe d’Allemagne contre le SV Waldhof Mannheim.

Sebastian Staszewski, Interia