Football. Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi inculpe

Le procès suisse a quitté Nasser Al-Khelaifi les allégations d’ambiguïté dans la vente de droits de télévision pour la Confédération 2026 et l’agence de presse AFP Coupe du monde 2030. Le parquet a exigé 28 mois de prison pour le pilote PSG.

Al-Khelaifi a été libéré vendredi par le tribunal pénal fédéral de Bellinzone.

L’affaire est d’une grande importance militant impliqué dans la FIFA, Jérôme Valcke, qui est menacé de trois ans de prison. Pour plus tard reçu la peine de 120 jours avec sursis.

Le français a été accusé de vouloir transférer les droits télévisuels au Moyen-Orient et en Afrique du Nord pour le monde 2026 et 2030 à la télévision du Qatar (dont l’homme d’affaires qatari est coupable) en échange de pots-de-vin d’Al-appelé Khelaifi. Selon l’accusation, l’affaire a fait l’objet d’une réunion tenue le 24 octobre 2013 au siège de laquelle ont French ().

– La victoire est la vérité. Cela rétablit ma foi en l’état de droit et en un procès approprié après quatre ans de fausses accusations non fondées et de calomnies constantes contre ma réputation, qui se sont toutes révélées complètement fausses, a déclaré Al-Khelaifi dans un communiqué de presse publié.

TB